01 45 65 46 64 vietnam@tangka.com

Partir au Laos

Avant de partir au Laos

 

 

Village laotien au bord du Mekong

Inter titreLa saison idéale pour voyager

La couleur du ciel au Cambodge et au Laos est typique des climats tropicaux : une saison « fraîche »(très relative au Cambodge) de novembre à février (entre 20 et 30 °C), une saison chaude et sèche de mars à juin (couramment jusqu’à 35 °C, mais avec des pointes jusqu’à plus de 40 °C en avril, le mois le plus chaud de l’année), une saison des pluies (chaude et étouffante) de juin à octobre (30 °C au minimum), après quoi le ciel s’assèche et la température décroît lentement pour reprendre le cycle de « l’hiver ».

Le Laos se distingue du Cambodge par ses nombreuses zones montagneuses : pendant les mois d’hiver, les températures peuvent fortement y décroître, en deçà de 20 °C (on a par exemple vu la région de hauts plateaux de Xieng Khuang friser le zéro degré).

Dans l’un et l’autre pays, les précipitations peuvent être très abondantes en période de « mousson », mais, même à cette période, il ne pleut en général que quelques heures par jour, et rarement le matin.

Quelle que soit la saison, il y a pratiquement toujours une humidité résiduelle dans l’atmosphère du Cambodge. La meilleure saison pour visiter ce pays est sans hésitation la période hivernale, allant d’octobre à février, pour son caractère (relativement) tempéré. Pour le Laos, on attendra la fin de l’hiver, à partir de février/mars.Tableau des températures moyennes en °C

Tableau des températures moyennes en °C

températures laos tableau

Inter titreBoucler sa valise

On s’habillera très léger, vêtements de coton par exemple, avec un couvre-chef pour se protéger des attaques du soleil (plus les habituelles crèmes protectrices), des lunettes de soleil éventuellement et une solide paire de chaussures de marche.

Eviter de préférence shorts, débardeurs, minijupes et vêtements trop ajourés, qui pourraient choquer le sens de la pudeur local, très réel. Dans le même registre, les adeptes de la baignade sur les plages cambodgiennes ou le bord des rivières au Laos s’interdiront absolument le monokini, qui choquerait beaucoup. Les vestes, cravates et autres blousons sont en revanche tout à fait inutiles. Le parapluie est un plus en période humide, et un vêtement chaud, sweat-shirt ou pull, n’est pas inutile pour les nuits laotiennes en altitude.

Des plaquettes antimoustiques ou des « tortillons » à brûler peuvent s’avérer pratiques pour passer ses nuits tranquille.

Enfin, une lampe torche est un bon accessoire pour se prémunir du noir complet pendant les coupures de courant.

Inter titreSanté

Pas de vaccinations obligatoires pour entrer au Cambodge et au Laos. Néanmoins, il est très vivement conseillé d’être vacciné contre le tétanos, la dyphtérie, la poliomyélite, la typhoïde, la tuberculose. Avant de partir en vacances, pensez à vous faire vacciner contre le risque le plus grave qui touche les voyageurs après le paludisme, l’hépatite A. Le vaccin contre l’hépatite A est efficace et toléré, disponible pour l’adulte ainsi que pour l’enfant. Deux doses vous protègent pendant 10 ans. Pas de fièvre jaune, qui n’existe nulle part en Asie. En zone impaludée, il est indispensable de suivre un traitement contre le paludisme. Commencez le traitement la veille du départ, continuez durant le séjour et seulement 7 jours après le retour. La menace de malaria, toutefois, reste relativement faible dans les zones urbaines. Attention également aux maladies sexuellement transmissibles, à commencer par le sida, hélas ! très présent au Cambodge : protection impérative. La prostitution, rare au Laos, est en effet massive au Cambodge : le pays a l’un des taux d’infection par le virus du VIH les plus élevés au monde.

Ne jamais consommer d’eau du robinet, même sous forme de glaçons (uniquement eau stérilisée ou en bouteilles capsulées). La nourriture ne pose en principe pas de problème. En cas de doute, par exemple dans les petits restaurants improvisés en bord de trottoir, éviter les crudités et se rabattre sur des soupes, des nouilles ou des aliments cuits. Prévoyez un anti-acide en cas de brûlures d’estomac. Attention aussi au risque de grippe aviaire au Cambodge – certes faible, mais le pays a été touché. Eviter de visiter fermes ou élevages de volailles.

Il est également prudent de consulter son dentiste avant de partir afin d’anticiper un éventuel problème sur place. En cas de voyage prolongé en pleine nature, où l’on s’expose davantage aux agressions, on veillera à se procurer une solide pharmacie. Dans tous les cas, ne pas trop compter sur les infrastructures sanitaires locales, souvent rudimentaires dans les villes (un peu moins au Cambodge qu’au Laos) et quasiment inexistantes dans les zones rurales.

Inter titreDevises et budget vacances

La monnaie cambodgienne est le riel (billets allant de 100 à 10 000 riels), la monnaie laotienne le kip (coupures allant de 500 à 5 000 kips). Les économies de ces deux pays, toutefois, sont depuis plusieurs années très largement « dollarisées », d’où l’omniprésence du dollar américain sur place, qui cohabite au quotidien avec les monnaies nationales.

D’une manière générale, on utilise ces dernières pour les menues dépenses (cigarettes, journaux, course en mototaxi, fruits ou boissons achetés à un étal de marché, voire repas dans un petit restaurant), mais pratiquement tous les achats plus substantiels réglés par les étrangers (restaurants, hôtels, transports, etc.) le sont en dollars américains (billets de 1, 5, 10, 20, 50 et 100).

Dans les zones frontalières de la Thaïlande, la monnaie de ce pays, le baht, sera très facilement utilisée partout. Dans les provinces les plus excentrées, ou en milieu rural isolé, l’usage des monnaies locales reprend en général le dessus, même si le dollar américain reste accepté.

On achètera donc des dollars avant de partir, soit directement en liquide, soit sous forme de chèques de voyages, changés sans problème par toutes les banques locales. Ne pas trop compter sur les cartes de paiement – rarement acceptées sauf dans les établissements de standing -, et encore moins sur les distributeurs, inexistants. On pourra toutefois, au guichet de certaines banques, retirer du liquide à vue (advance cash) grâce à une carte de paiement.

L’usage du dollar au Cambodge et au Laos rend un séjour dans ces deux pays un peu plus coûteux qu’en Thaïlande, par exemple ; néanmoins, le coût de la vie sur place reste considérablement moins élevé qu’en Europe. On continue à pouvoir faire un excellent repas local à Phnom Penh ou à Vientiane pour 5 € environ par personne…

Inter titreChoisir son voyage

Diverses formules de voyages sont proposées par les professionnels du tourisme pour découvrir ces deux fascinantes destinations que sont le Laos et le Cambodge. Compte tenu à la fois de leur richesse et du temps qu’exigent souvent les déplacements intérieurs s’ils se font par voie terrestre, on peut dire sans trop caricaturer que plus le séjour sera long et plus réussi sera le voyage.

Une semaine
C’est vraiment le minimum. Avec un « budget temps » si réduit, il faudra sélectionner férocement les sites visités. Par ordre d’intérêt, suggérons, pour le Cambodge, deux jours à Angkor avec une brève journée-étape à Phnom Penh, et le même principe pour le Laos : une journée introductive à Vientiane et deux jours de découverte de Luang Prabang. En comptant les temps de transfert, c’est déjà fini, il faudra revenir pour découvrir le reste…

Deux semaines
On pourra prendre le temps d’une bonne découverte d’Angkor, rayonner un peu autour de Phnom Penh et, peut-être, faire une parenthèse plage à Sihanoukville (total huit jours au Cambodge). Il en reste six au Laos pour explorer davantage Vientiane et ses environs et bien profiter de Luang Prabang.

Trois semaines et plus
C’est le bon choix, en tout cas le plus complet. Outre les incontournables cités plus haut, on pourra s’immerger dans des régions un peu moins fréquentées (Rattanakiri au Cambodge, la plaine des Jarres au Laos, par exemple) et approcher davantage l’âme profonde de ces deux pays.

Inter titreDocumentation

Librairies de voyage à Paris et en province

A Paris : 
You Feng 4, impasse Baudricourt, 75013 Paris, tél. : 0153821668 .
Librairie Sudestasie17, rue du Cardinal-Lemoine, 75005 Paris, tél. : 0143251804.
Institut géographique national (IGN)107, rue La Boétie, 75008 Paris, tél. : 0820207374.

En province ;
Les Cinq Continents 20, rue Jacques-Cœur, 34000 Montpellier, tél. : 0467664670.
Le Masque et la Plume 14, rue Néricault-Destouches, 37000 Tours, tél. : 0247052356.
Hémisphères 15, rue des Croisiers, 14000 Caen, tél. : 0231866726.
Raconte-moi la Terre 38, rue Thomassin, 69002 Lyon, tél. : 04 78 92 60 20.

Le cambodge à Paris :
Musée Guimet 6, place d’Iéna, 75016 Paris, tél. : 0156525300.La collection d’art du Sud-Est asiatique la plus importante en France.
Tang Frères 48, avenue d’Ivry, 75013 Paris, tél. : 0145708000. Le grand magasin asiatique de Paris. Produits frais et importés pour cuisiner cambodgien et laotien.

Restaurants (notre sélection coup de cœur)

La Mousson 9, rue Thérèse, 75001 Paris, tél. : 0142605946.Restaurant minuscule et accueil chaleureux 
Lao Siam 49, rue de Belleville, 75019 Paris, tél. : 0140400968. Spécialités laotiennes et thaïlandaises.

 

Vietnam, le Charme éternel

Vietnam, le Charme éternel

10 jours / 9 nuits (sans vols)
12 jours / 9 nuits (avec vols)

Ce circuit complet vous permettra de découvrir les principaux sites du Vietnam, en longeant la route Mandarine, du Sud vers le Nord du pays.

890 € sans vols

1650 € avec vols

Détails du programme

Vietnam : Merveilles et Patrimoine

Vietnam : Merveilles et Patrimoine

14 jours / 13 nuits (sans vols)
16 jours / 13 nuits (avec vols)

A travers ce circuit unique, vous pourrez découvrir les sites majeurs du Vietnam et surtout les 5 sites classés « Patrimoines Mondiaux de l’Humanité  » par l’Unesco.

1190 € sans vols

1990 € avec vols

Détails du programme

Les plus beaux sites Vietnam / Cambodge

Les plus beaux sites Vietnam / Cambodge

14 jours / 13 nuits (sans vols)
16 jours / 13 nuits (avec vols)

Grâce à ce circuit très complet, vous pourrez combiner la visite des sites majeurs de deux pays indochinois : Le Vietnam et le Cambodge. Vous pourrez donc vous imprégner encore plus de l’atmosphère indochinoise.

 1390 € sans vols

2180 € avec vols

Détails du programme