Website Preloader
Website Preloader

A la découverte de la mangrove de Can Gio, près de Ho Chi Minh Ville

par | 26 Juin 2012 | Voyage Vietnam

Située à environ 50 km au sud-est  de Ho Chi Minh Ville, la forêt Can Gio est la première Réserve Écologique de Mangroves au Vietnam, reconnue par l’Unesco en  2000. Couvrant une surface de 75 740 ha, cette région est un monde magnifique de différentes variétés de fleurs et d’animaux qui attirent beaucoup de biologistes et de grands amateurs de la nature.

Vous pouvez la découvrir lors d’une excursion d’une journée, à bord d’un sampan à rames, à la rencontres des singes mangeurs de crabe, des nids de chauve-souris. Vous serez également sensibilisés à la protection de cette faune et cette flore uniques, maltraités pendant la guerre.

Et n’oubliez pas de goûter aux produits locaux lors d’un déjeuner bien mérité. Visiter la réserve écologique de la mangrove de Can Gio est une excursion extraordinaire. Voici l’interview de deux jeunes volontaires qui participent à la valorisation touristique de la mangrove.

Vince et Silvain, deux jeunes volontaires internationaux, vous invitent à partager ce qu’ils ont découvert sur place. Écoutons-les… avant de les suivre un jour prochain ? Lors de votre prochain voyage au Vietnam peut-être ?

Mangrove de Can Gio - Vietnam

Mangrove de Can Gio – Vietnam

Pouvez-vous tout d’abord vous présenter et nous évoquer le pourquoi de votre présence dans cette région et ce pays ?
« Nous sommes deux volontaires travaillant dans la forêt de Can Gio. Je m’appelle Silvain, je suis de Châtellerault, et ma collègue s’appelle Vince, elle est de Hong Kong. Cela fait maintenant plus de huit mois que je travaille ici, elle, trois mois. »

Vous travaillez dans la forêt de Can Gio. Au fait, où se trouve Can Gio?
Can Gio se trouve à deux heures au sud de Ho Chi Minh Ville. Il existe différents moyens de se rendre à Can Gio, tout d’abord par Bus et ferry (de Ben Thanh, prendre le bus 20 et aller au terminus, ensuite le ferry pour Can Gio), cela vous coûtera 0.30 centimes au total. Vous pouvez aussi venir en scooter, (motobikes à louer environ 4 euros la journée, n’hésitez pas à négocier. Le plus simple reste cependant la formule que nous avons mise en place, journée éco touriste, durant laquelle vous serez pris en charge. Il ne vous restera plus, dès lors, qu’à vous laisser guider au fil des heures… La formule promenade en sampan avec guide + déjeuner est un moyen très agréable de découvrir cet écosystème.

Pouvez-vous nous expliquer en quoi cette forêt de Can Gio est particulière et intéressante à découvrir ?
Iil s’agit d’une « mangrove » . La mangrove repose sur un écosystème forestier assez rare et que l’on retrouve seulement dans quelques pays, moins d’une quinzaine au niveau mondial. Elle se caractérise par la présence de marais, plans d’eau et innombrables canaux naturels où se mélangent eau douce et eau salée . Cela a évidemment un impact fort sur la faune et la flore et l’on ne sera donc pas étonné d’assister à un « repas » où des singes dégustent des crabes sous des arbres gigantesques dont les racines jouent avec les branchages pour mieux capter le rare oxygène.

Nous comprenons bien ce qui se passe au coeur d’une mangrove. Mais en quoi celle de Can Gio est-elle très différente des autres ?

Mangrove de Can Gio - Travail

Mangrove de Can Gio – Travail

Il existe plusieurs différences notables, la plus importante étant climatique. Rien à voir en effet entre ce que l’on peut voir en Europe . Au Vietnam, la biodiversité est nettement plus affirmée, d’ailleurs Can Gio Mangrove Forest est reconnue pour être la plus grande réserve de mollusques au monde. On y trouve des crabes colorés, des espèces surprenantes comme le Mudskipper (que l’on pourrait aussi appeler « poisson qui marche »). Au total, en visitant la forêt vous pourrez rencontrer des multitudes d’espèces animales parfois très rares… à condition d’ouvrir bien grand les yeux !

Vince et Silvain, vous nous indiquez que vous êtes jeunes volontaires internationaux au sein de ce parc naturel. Pouvez-vous nous préciser votre rôle ?
Bien sûr ! En préambule, je vais cependant vous parler d’abord de l’organisation pour laquelle nous travaillons « Can Gio Mangrove Forest Protection ». Celle-ci est une organisation gouvernementale Vietnamienne dont le but premier est de protéger ce site unique contre la déforestation illégale. Il faut en effet savoir que la forêt fut quasiment détruite pendant la Guerre du Vietnam (années 1970), ravagée par les bombes et agents chimiques.

Depuis, la replantation a constitué un objectif prioritaire et l’on peut dire qu’aujourd’hui la forêt a presque retrouvé sa grandeur d’antan. Cela à été au départ le fruit d’un travail impressionnant de la part de volontaires vietnamiens et de gros efforts de la ville de Ho chi Minh. Dans un second temps, l’organisation CGMFP à pris le relais et a mis en plac un plan de protection et de suivi scientifique.

L’une des missions de CGMFP est en effet de favoriser les recherches sur l’écosystème. Dans ce cadre, de nombreux scientifiques vietnamiens des universités de Ho Chi Minh Ville ou de Hanoï, ainsi que des chercheurs du monde entier viennent étudier ce « laboratoire naturel », unique en son genre.
Depuis 5 ans, Can Gio Forest Protection intervient aussi dans les classes des écoles afin d’expliquer aux élèves les risques d’une déforestation sauvage, les conséquences les plus dramatiques pouvant aller jusqu’aux inondations ou tempêtes.

C’est très clair. Mais nous aimerions en savoir plus sur votre rôle exact à l’intérieur de cette structure, Vince et Silvain ?
En tant que volontaires, notre travail est quelque peu en marge de celui de nos collègues. Nous ne sommes pas ici pour protéger la forêt, ni même pour l’étudier mais pour la faire connaitre au plus grand nombre, développer un tourisme vert qui respecte l’environnement et permette à cette région en difficulté de pouvoir se développer dans de bonnes conditions.

Un des moyens mis en place pour développer ce tourisme, c’est la « Journée Eco Touriste ». Si vous séjournez au Vietnam et que vous êtes de passage à Ho Chi Minh, vous pourrez vous renseigner utilement sur cette offre (Tarif limité à environ 20 €).

Nous vous proposons de partager notre amour pour cette forêt au travers randonnée, découverte de la faune et la flore, visite d’un temple bouddhiste produisant des médicaments issus des plantes de mangrove. Conclusion bienvenue, ce sera avec deux heures de kayak afin de profiter sereinement et dans un calme absolu de cet environnement parfois mystérieux.

Pour le reste, notre travail consiste à répondre à plusieurs objectifs à long terme : A la fois promouvoir un tourisme qui respecte l’environnement dans la région et sensibiliser les populations locales à la protection de celui-ci.
Outre le projet éco touriste, nous en suivons parallèlement cinq autres : Création d’un artisanat à partir du travail du bois issu des arbres de la mangrove, développement de panneaux d’informations sur les espèces végétales et animales dans la forêt , mise en place de poubelles de tri sélectif au sein de l’entreprise, développement des fours solaires, réalisation d’un plan tourisme d’envergure sur les cinq ans à venir.

Tourisme dans la mangrove de Can Gio - Ho Chi Minh Ville - Vietnam

Tourisme dans la mangrove de Can Gio – Ho Chi Minh Ville – Vietnam

C’est tout à fait passionnant. On aimerait désormais en savoir plus…
Ceci n’est qu’une petite approche de notre vie, de nos projets. Si vous souhaitez plus d’informations sur cette partie méconnue du Vietnam, nous vous invitons à visiter notre page Facebook, « Can Gio Mangrove Biosphère », notre site Internet, et aussi nous contacter par email. Nous serions très heureux qu’à votre tour, vous souhaitiez aller plus loin à nos côtés et, pourquoi pas, participez à la mise en place de nouveaux partenariats.

Dans l’attente de vous lire, vous écouter, vous voir…
Très cordialement,
Vince et Silvain