En sampan culturel vers la pagode des Parfums

par | 17 Fév 2010 | Voyage Vietnam

Les pèlerins à la pagode Huong (pagode des Parfums) seront transportés cette année sur des embarcations haut de gamme. Et en traversant la source Yên sur le chemin conduisant à cette pagode, ils auront l’occasion d’apprécier des airs folkloriques traditionnels.

Faire un pèlerinage devient un trait culturel des Vietnamiens pour le printemps. La Fête de la pagode des Parfums est la plus importante tant en envergure qu’en nombre de visiteurs. Cette fête commence officiellement le 15e du 2e mois lunaire, mais en réalité, la pagode et ses environs sont animés à partir du 15e jour du 1er mois lunaire et ce jusqu’au milieu du 3e mois lunaire.

Ce pèlerinage est devenu un des événements des plus attendus de l’année par les bouddhistes. Et de fait, cette pagode reçoit chaque année la visite de plus de 1,2 million de pèlerins et de touristes.

Cette année, la fête débutera officiellement le 19 février, soit le 6e jour du 1er mois lunaire. Pour préparer cet événement, le Comité populaire du district de My Duc a mis en service 200 embarcations, peintes en bleu marine et équipées chacune de 12-15 sièges en plastique, a récemment annoncé à la presse à Hanoi son vice-président Nguyên Van Hâu.

Pagode des Parfums, Vietnam

Pagode des Parfums, Vietnam © thanhvh / Pixabay

Le comité d’organisation vend chaque jour 500 billets au prix unitaire de 35.000 dôngs, et pour lesquels les visiteurs étrangers ont une priorité. Par ailleurs, environ 4.600 autres embarcations, avec une place facturée à 25.000 dôngs, sont à la disposition des pèlerins. « Environ 60.000 à 70.000 personnes sont transportées quotidiennement par ces bateaux », a souligné Nguyên Van Hâu.

Des nouveautés à la pelle

Outre les moyens de transport, les activités artistiques et culturelles ont également été renouvelées, avec notamment l’apparition de petits bateaux transportant des artistes qui jouent et chantent des airs folkloriques traditionnels le long de la source Yên. Un programme artistique distingué sera d’ailleurs organisé dans la cour du temple Trinh.

Cerise sur le gâteau, en l’honneur du Millénaire de Thang Long – Hanoi, cette année assistera à l’ouverture du Musée des objets antiques de la culture bouddhique et à l’exposition de beaux-arts du bouddhisme dans la pagode Thiên Trù. Cette dernière sera d’une envergure sans précédent avec des oeuvres de peintres contemporains, de bonzes ainsi que de bouddhistes.

Les embouteillages en certains points sur le trajet menant à la pagode des Parfums, tels que le pont Hôi ou la zone des téléphériques, selon Nguyên Van Hâu, ont fait l’objet de mesures préventives.

 

Le pont Hâu a été réhabilité avec l’élargissement de sa chaussée qui a été portée au double, 40 m au lieu 20 m. De même, la Compagnie de transport et de tourisme Huong Son a investi près de 3 milliards de dôngs pour agrandir la superficie de la zone d’attente des téléphériques.

En matière de sécurité, la police du district de My Duc collaborera avec les polices des districts avoisinants afin veiller à l’ordre public. Les voleurs à la tire ainsi que les majorations sauvages de prix seront strictement surveillés afin que les visiteurs ne soient pas importunés. Enfin, le rejet d’ordures dans les lieux publics sera strictement sanctionné.

La saison du pèlerinage de la pagode des Parfum a accueilli l’an dernier environ 1,260 million de visiteurs, dont 26.055 étrangers.

(Source: Le courrier du Vietnam)

Mini-Guide pratique Vietnam

Mini-guide pratique de voyage au Vietnam

Téléchargez le guide pratique Vietnam