Website Preloader
Website Preloader

Les duos d’amour, mode de préservation à Bac Ninh

par | 9 Avr 2010 | Voyage Vietnam

Inscrit en 2009 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, le quan ho (chant alterné) veut changer son image. La province de Bac Ninh (Nord), berceau de ces duos d’amour, a mis en œuvre plusieurs programmes pour préserver ce précieux héritage.

Le chef-lieu de Tu Son abrite le club de quan ho de Dên Dô, dans le quartier de Dinh Bang. Avec une cinquantaine de membres étalés sur plusieurs générations, ce club organise souvent des échanges, des spectacles dans la province, mais aussi dans d’autres localités. Une centaine d’œuvres de chant alterné ont été présentées au public. L’objectif étant de contribuer pour une part importante, à la préservation de ce chant populaire du Vietnam.

Pour que le quan ho reste ancré dans la tradition, ce club organise plusieurs cours de formation, dispensés par de brillants artistes venus des villages traditionnels, pour transmettre leur art aux jeunes générations et leur faire comprendre l’essence de ce chant traditionnel.

Temple Đô ou Lý Bát Đế - Bắc Ninh, Vietnam

Temple Đô ou Lý Bát Đế – Bắc Ninh, Vietnam © Binh Giang / wikimedia

À la veille de la grande fête du Millénaire de Thang Long – Hanoi, le club de quan ho de Dên Dô multiplie ses spectacles pour le bonheur des touristes vietnamiens et étrangers. Les membres du club arpentent également les routes du pays pour présenter cet art dans les autres villes et provinces du pays comme Hanoi, la ville portuaire de Hai Phong, les provinces de Hai Duong, Hung Yên (Nord) ou encore Nghê An (Centre), pour sa part, le quartier de Thi Câu propose une initiation au quan ho ouverte à tous, organisée 2 fois par an pendant un mois et ce, tous les soirs.

Grâce à la participation d’artistes accomplis, ces cours visent à aider les nouveaux venus à s’imprégner de ces chants qui ont traversé les âges, se transmettant de générations en générations. Un club de quan ho y a été fondé, et réunit le 7 avril une trentaine de participants.

(Source: Le courrier du Vietnam)