Website Preloader
Website Preloader

Les mystères des nids de Salangane de Nha Trang

par | 9 Oct 2012 | Voyage Vietnam

Il est une denrée précieuse et rare que vous ne verrez surement pas lors de votre voyage ou circuit au Vietnam (voir notre guide de voyage Vietnam). Chère et difficile à récolter il s’agit de nids d’hirondelle, ou plutôt de salanganes.

Connus depuis des siècles, ces nids de couleur blanche que ces hirondelles « marines » fabriquent à l’aide de leur salive ont donné naissance à toutes les hypothèses, toutes les rumeurs. Autrefois mets de rois et d’empereurs, et pas seulement au Vietnam, on leur a prêté diverses vertus, médicinales, nutritionnelles, aphrodisiaques. On peut aussi s’étonner de cette pratique ancienne pour le moins non écologique.

Ces nids, cachés du vent et de l’humidité pour ne pas qu’il s’abîment, sont difficiles d’accès, perchés dans des concrétions rocheuses, à l’abri de prédateurs ou d’éléments naturels défavorables. Les hommes qui s’emploient à les dénicher rivalisent d’audace et de dextérité pour gravir ces pans de pierre, au bout d’échafaudage de bambous haut perchés et mouvants. On en trouve une savoureuse description dans un livre de Mo Yan, Le pays de l’alcool, qui se déroule en chine, mais cette activité se retrouve dans plusieurs pays d’Asie du sud est.

Pour les goûter, il vous faudra débourser jusqu’à 20 000 euros, ce qui peur considérablement grever le budget de votre voyage au Vietnam ! et ce n’est pas sûr que vous appréciez leur goût, ou non-goût selon certains. Ces nids seraient fabriqués à partir d’aliments végétaux poussant dans les îles ou vivent ces hirondelles, voire de frai de poisson, petits œufs gobés par les salanganes et qui donneraient un goût de poisson aux nids. Peut-être pourrait-on reconnaître la provenance des nids rien qu’à leur saveur…

Les «Yên sào» de Nha Trang sont produits à partir des ces nids et leur recette est secrètement gardée. La compagnie Yên Sào Khanh Hoâ tente également de reproduire des zones artificielles d’élevage des salanganes pour faciliter la récolte des nids et accroître la production de ce produits aux multiples vertus. Moins riche que les nids sauvages, ils restent néanmoins de très bonne qualité paraît-il. Aujourd’hui on essaie de reproduire ces cavernes afin d’accroître la qualité des nids d’élevage.

Vous pouvez admirer et photographier les salanganes construisant leur nids sur les îles de Hon Nôi et Hon Ngoai par exemple, à Nha Trang. D’une part, cela vous changera de la farniente sur la plage (même si c’est bien agréable) et d’autre part vous assisterez à ce spectacle assez rare de ballets d’hirondelle, tournant et retournant autour des parois rocheuses afin d’y suspendre leur nid blanc.

Pour aller plus loin :
Les voyages d’une hirondelle
L’or blanc de Nha Trang

Visiter Nha Trang :
Entre eau et sable au Vietnam
Variations balnéaires
Les plus belles plages au Vietnam