Retour à Phu Quôc la paisible

La semaine dernière, nous nous étions déjà rendu dans la province de Kiên Giang, partis visiter l’archipel de Nam Du et ses îles encore préservées loin du tourisme de masse. Cette fois-ci nous retournons sur une des îles les plus connues des voyageurs au Vietnam : Phu Quôc.

A l’occasion de la publication par Brightside de son top 15 des endroits paradisiaques à visiter  (https://brightside.me/article/15-gorgeous-places-you-need-to-visit-before-they-fill-up-with-tourists-42355/#js-block-1276010) l’île est louée pour sa tranquillité, son environnement de rêve ses longues plages de sable fin, sa mer bleue et transparente, sa tranquillité et ses forêts d’émeraude.

Un climat généreux, un accès facile

\"Bateaux

Bateaux de pêche – Phú Quốc, Kiên Giang, Viêt Nam © mauro gambini / flickr

Que ce soit en saison sèche ou humide, l’île de Phu Quôc peut accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions. Même lors de la saison des pluies, les averses restent brèves et ne vous empêcheront pas de profiter du cadre tropical de l’île. Les températures variant entre 27 et 35 degrés toute l’année, ces petites averses sauront donc vous rafraîchir.

Plongée, natation, canoë, visite des fermes de l’île, les activités nature sont au coeur des propositions du tourisme local. Et avec quelle qualité : Phu Quôc est réputée pour avoir les plus belles plages du Vietnam, en plus de constituer l’île la plus grande du pays.

Située à 50 minutes de vol de Ho Chi Minh-Ville, Phu Quôc est une destination balnéaire de premier plan et constitue un passage obligé pour de nombreux circuits au Vietnam. Il serait en effet bien dommage de ne pas profiter du cadre idyllique de cette île à un jet d’avion de Saigon.

Un environnement préservé

\"Phu

Phu Quôc, Vietnam © jennifer yin / flickr

L’île de Phu Quôc vient de voir l’ouverture de son premier club de plage en mai dernier. L’environnement reste donc très propice au tourisme individuel et à la découverte culturelle. Ici vous pourrez rencontrer les habitants et goûter aux produits de la pêche locale, en version recette vietnamienne bien entendu ! Les villages de métier seront également une belle opportunité pour vous frotter à la culture et aux traditions vietnamiennes. Et qui sait, peut-être serez-vous sollicité pour participer à des activités artisanales ou pour mettre la main à la pâte.

Le parc national de l’île et ses forêts primitives occupent à eux seuls 70% de la surface de l’île. Fans de trekking, vous serez comblés et tranquilles : ici, peu de routes goudronnés et un sentiment de liberté et de découverte beaucoup plus fort que sur le continent.

Outre ses plages et sa flore exceptionnelles, un des points forts de Phu Quôc est sa diversité naturelle, un véritable trésor écologique. Coraux préservées, carets, huîtres perlières, forêt primaire, l’île a été reconnue en 2006  réserve mondiale de la biosphère par l’UNESCO !

Les spécialités de l’île

\"Marché

Marché de poissons – Phu Quôc, Vietnam © jennifer yin / flickr

Ne quittez pas Phu Quôc sans goûter et / ou emporter ses spécialités :

  • Le poivre noir de Phu Quôc est réputé pour sa qualité
  • Le nuoc mam de Phu Quôc est considéré comme le meilleur du pays. Faites-vous votre opinion si vous êtes amateurs de cette préparation à base de poisson séché et salé.
  • La culture de l’huître perlière est particulièrement développée et constitue une des richesses de l’île. Elle est d’une qualité mondialement reconnue.

Prêt à visiter Phu Quôc ? Les activités ne manquent pas, entre découverte de l’île, ses forêts, chutes d’eau, plages et criques, pêche au calamar de nuit, visites des fermes perlières, plongée… Bon séjour !

Mini-Guide pratique Vietnam

Mini-guide pratique de voyage au Vietnam

Téléchargez le guide pratique Vietnam