Trà Su, entre pagodes et cajeputiers

par | 22 Juin 2017 | Voyage Vietnam

Située dans le delta du Mékong, la forêt de Trà Su est un véritable écosystème naturel, unique et photogénique ! Prenez place dans une barque en bois et laissez-vous emporter dans le dédale de canaux scintillants de l’une des dernières forêts naturelles du delta.

Barques sur tapis vert

Images symboliques de cette région du sud du Vietnam, les excursions en barque le long de ces étendues d’eau sont propices à la découverte, au calme et à la rencontre avec les habitants des lieux : échassiers, reptiles et amphibiens , vous accompagneront tout au long de votre trajet.

\"Trà

Trà Su, Tinh Bien, Vietnam © ePi.Longo / flickr

Recouvertes d’un véritable tapis de lentilles d’eau au vert soutenu, que viennent ponctuer fleurs de lotus roses ou blanches, ces bras aquatiques vous permettront de profiter d’une parenthèse hors du temps, au milieu de la faune et de la flore, dominés par la présence de nombreux cajeputiers.

Une réserve naturelle d’importance

Omniprésent sur les 845 hectares de la forêt de Trà Su, le cajeputier est un arbre dont l’on tire des essences utilisées en pharmacie en tant qu’antiseptique, et qui est plutôt originaire de l’Océanie. Il faut savoir que la forêt de Trà Su est l’une des dernières forêts naturelles de la région, celles-ci ayant été détruites durant la dernière guerre du Vietnam. Faites ce que vous voulez, pas la guerre !

La période idéale pour découvrir la forêt se situe de septembre à novembre, lors de la saison des pluies. Le niveau de l’eau monte alors  de deux quatre mètres et permet aux barques de se déplacer dans les moindres recoins de cette forêt immergée.

En fin de promenade, ne manquez pas la vue qu’offre la tour du parc, qui vous permettra d’observer flore et faune d’une trentaine de mètres de hauteur. Hérons, aigrettes, cormorans, roussettes, chauves-souris seront visibles (ou pas).

De la spiritualité et des mets locaux

Au sortir de la visite de cet endroit magnifique, en communion avec la nature (et avec les cris des échassiers), vous trouverez aisément de quoi vous restaurer, local et authentique. N’hésitez pas à goûter les spécialités locales dans l’un des établissements locaux : porc caramélisé, soupes de poissons, soupe de concombres, nouilles sautées…

\"Trà

Trà Sư, An Giang, Vietnam

Un déjeuner au bord du Mékong, dans un restaurant sur pilotis typique, rien de tel pour vous relancer dans la découverte de la région.

Direction les pagodes du Mont Trà Su ! Destination classique pour les voyageurs, vous ne pouvez pas passer à côté des cette visite, d’autant plus qu’elle est aisément accessible. D’une altitude de 146m (donc facilement atteignable), le lieu accueille traditionnellement pèlerins et voyageurs dans ses pagodes, temples et autres grottes.

Découvrez à pied ces pagodes fameuses pour vous imprégner du calme et de la spiritualité des lieux. N’hésitez pas à non plus à monter au sommet des neuf étages de la tour octogonale Trùng Dài. De là vous aurez une superbe vue de la région de Nhà Bàng. Ne manquez pas non plus la pagode Hoà Thanh, site culturel national. Agée de deux siècles il s’agit d’un ouvrage remarquable, d’une architecture bouddhiste traditionnelle, aux bas-reliefs et statues de bois remarquables.

Facilement accessible depuis la ville de Chau Doc, la forêt de Tra Su et ses pagodes sont un lieu à visiter absolument dans le delta du Mékong, surtout en automne, où les niveau d’eau permettent une découverte optimale, en dépit des quelques brèves (mais intenses) averses que vous aurez à supporter (y en a t’il besoin ?).

Vous aurez l’occasion de découvrir l’habitat et les traditions des ethnies Kinhs et khmers et, si vous êtes curieux, comprendre le travail de distillation de l’essence tirée des cajeputiers, chiner dans les boutiques traditionnelles et ramener des souvenirs typiques et authentiques.

Bonne promenade !

Mini-Guide pratique Vietnam

Mini-guide pratique de voyage au Vietnam

Téléchargez le guide pratique Vietnam