Infos et réservations au 01 45 65 46 64 vietnam@tangka.com

Sauver My Son et les temples Cham

Le sanctuaire de My Son (ou Mỹ Sơn) est un témoignage unique de l’art cham au Vietnam et demeure à juste titre une attraction renommée de la province de Quảng Nam, avec ses nombreux temples de brique et de grès, si caractéristiques des constructions religieuses de l’époque.

Nous avons déjà évoqué l’intérêt culturel et archéologique que représente le site exceptionnel de My Son (voir l’article : My Son, vallée des temples Cham. Classé par l’Unesco comme patrimoine mondial de l’humanité en 1999, il n’en demeure pas moins un chef-d’œuvre en péril.

voyage-vietnam-tangka-temple-my-son

Temple de My Son par Patrick M. Leoff

Situés à 69 kilomètres de Danang, cet ensemble culturel de l’ancien royaume Champa accuse son âge. Les premières tours y furent érigées au IVe siècle et par la suite, d’autre temples et tours furent construites, au fur et à mesure de l’influence grandissante de la capitale bouddhiste, jusqu’au XIIe siècle.

Les ravages du temps menacent certaines tours de s’écrouler et malgré de récentes interventions de la part du Vietnam et même extérieures au pays, le risque demeure élevé de voir disparaître ces témoignages du passé vietnamien.

Découverts en 1889 par Camille Paris, fonctionnaire de l’administration française et amateur éclairé d’archéologie, les temples furent répertoriés au début du XXe siècle et éclairèrent grandement nos connaissances sur l’art et le mode de vie Cham. Malgré cette reconnaissance scientifique et culturelle, le site ne fut pas épargné par les bombardements de la dernière guerre contre les États-Unis.

La bonne nouvelle est que le gouvernement indien a décidé de participer au sauvetage des temples de My Son et ainsi contribuer ainsi à la préservation d’un site important pour le Vietnam.
Trois millions de dollars sous forme d’aides publiques seront versés pour assurer la conservation de ce qui fut le plus important centre architectural de l’ancien royaume du Champa.

Temple cham, Vietnam

Temple cham, Vietnam

Alors, prêts pour aller découvrir un des sites les plus particuliers du Vietnam, le seul de grande importance à témoigner de l’influence indienne, et non chinoise, dans le pays ? Qui plus est, comme souvent au Vietnam, c’est l’occasion d’une excursion mémorable, une nouvelle fois en dehors du temps.

Quelques circuits vous permettant d’atteindre My Son et de découvrir l’art Cham vieux de plusieurs siècles :

Et vous, avez-vous déjà visité le sanctuaire de My Son ?